Mannequin international, Jury de l’évènement “Les Opportunités Sont Ici-Projet X”, échange avec Kristin Bell.

La mode demeure un milieu plein de promesses pour les jeunes créateurs africains. Quels en sont les enjeux, et surtout comment se frayer un chemin dans cet univers de possibilités ? Un échange bref, mais à cœur ouvert avec Kristin Bell, mannequin international d’origine camerounaise, installée en Côte d’Ivoire où elle manage Kwayo Model Management. Bonne lecture 😉.

L'Im by claude Alors, Kristin pourrais tu brièvement nous parler de ton parcours ?

Je suis Kristin Bell , j’ai été mannequin pendant une dizaine d’années dans un premier temps au Cameroun, mon pays d’origine, ensuite en France, où j ai pu intégrer une agence dès mon arrivée.
Forte de toute cette expérience, en 2012, j’ai crée en Côte d’Ivoire KWAYO MANAGEMENT, une agence de mannequins et d’évènementiel de mode dans mon pays d’adoption, la Côte d’ Ivoire.

Kristin Bell via @kristinbell
Kristin Bell via @kristinbell

L'Im by claude Pourquoi avoir choisi la mode ? ?

En fait je n’ ai pas choisi la mode , c’est elle qui m’as choisie (rire) pour mes débuts, voilà la petite histoire : J’allais accompagner une camarade de classe dans une agence, et au final c’ est moi qui ai reçu la proposition d’ intégrer l’ agence, par Nainaisse le patron.
Voilà pourquoi je dis c’est la mode qui m’a choisie.

L'Im by claude Faire le choix professionnel de travailler dans l'industrie de la mode n'est pas toujours bien vu ou même apprécié par son entourage, notamment sa famille. A toi qui as de l'expérience dans le domaine et également en manageant de nombreux mannequins, comment peut on surmonter cela?

En étant professionnel , sérieux , persévérant , et en montrant aux autres qu’il ne s’agit pas d’un passe temps, mais bien d’un métier que vous avez choisi.

L'Im by claude Top Model depuis plus d'une décennie, on suppose que cela n'a pas été un parcours sans anicroches. Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées?

En tant que mannequin noir à mon époque, on avait qu’un seul problème : le quota.
Le quota est cette loi non écrite, déterminant le nombre de mannequins ethniques d’une saison, et de plus c’était très frustrant, de toujours voir les mêmes visages. A cause de ce fameux quota, il n’y avait que très peu de nouveaux visages chez les mannequins noirs. Bien heureusement, les choses ont bien évolués depuis.

kristen-bell
CEO-agence-de-Mannequin

L'Im by claude Quelles qualités penses tu être primordiales pour pouvoir évoluer dans ce milieu?

Je dirai du professionnalisme , de l’ humilité, de l’assiduité et du respect pour ses engagements.

L'Im by claude Ces dernier temps, On parle assez de la notion de mentor. Penses tu qu'il soit indispensable d'en avoir un pour se frayer un chemin dans le domaine ?

Dans le millieu du mannequinat , le seul vrai mentor qu’on peut prétendre avoir est un super photographe qui fait de vous sa muse. Mais on en a pas besoin quand on a toutes les qualités requises pour le métier.

L'Im by claude En 2012 que tu crées ta propre boite, Kwayo Model Management. Quelles sont tes motivations, et aussi pourquoi la Côte d'Ivoire ?

Je ne crois qu’ Il y’ait de hasards dans la vie, mais plutôt des rendez- vous. Le mien sur le plan professionnel, était en Côte d ivoire.
J’ai crée Kwayo Management car je voulais partager mes expériences, ma vision du mannequin Africain de manière générale, et montrer qu’ en Afrique, on peut nous aussi avoir une agence de mannequins avec des modèles aux normes internationales.

Kristen Bell et Defustel (via @kristenbell)
Kristen Bell et Defustel (via @kristenbell)
kristin-bell

L'Im by claude Top model, entrepreneure et maman, comment parviens tu à concilier ces trois casquettes, et trouver un équilibre?

Kristen bell et Vlisco
Kristen bell et Vlisco
Kristen Bell en Jury mannequin pour le COSMOPOLITAN
Kristen Bell en Jury mannequin pour le COSMOPOLITAN

La vie étant toujours celle qui décide, aujourd’hui, mon mari qui n’est plus de ce monde, a toujours été d’un grand soutien. Il prenait le relais sur l’encadrement des enfants, me laissant ainsi le temps, l’espace et l’énergie nécessaire à mon épanouissement professionnel.

L'Im by claude Nombreuses sont celles qui à un moment de leur carrière, parfois même au pic de celle-ci, font face à ce fameux dilemme. La question de se poser et fonder une famille, ou alors de remettre à plus tard surgit. Y as tu fais face? Et si oui comment as tu géré cette phase?

J’ai toujours privilégié la famille donc la question , ne s’est même jamais posée a moi .

L'Im by claude En tant que Jury mannequin pour le "Projet X les opportunités sont ici, le tour de l'Identité Panafricaine" pourrais tu brièvement nous présenter le projet ?

Les opportunités sont ici est un projet de l’ Ethical fashion initiative, en partenariat avec l’Union Européenne et Elle Côte d’Ivoire . Il s’agit d’un projet conçu pour les créatifs, avec comme principal objectif l’autonomisation des jeunes de cette industrie.
Il se décline en différentes séances de masterclass et de bootcamp riche d’enseignements et conseils pour les jeunes créatifs.

les-opportunités-sont-ici-gagnant

Le projet comporte trois phases: l’appel à candidature, la sélection et enfin l’incubation. Au bout du parcours, se trouvent trois lots à gagner notamment :

  • 1370 dollars de capital d’amorçage,
  • 6 mois de mentorat par Jokkolabs et Incub’Ivoir,
  • un voyage à Paris pour participer à un événement selon le domaine d’expertise.
pour les différentes catégories stylisme, mannequinat et artiste .

L'Im by claude Parlant de l'aspect innovant du projet, de façon concrète quel impact souhaite t-il apporter dans l'industrie créative?

Il vise à changer les mentalités, et la vision que beaucoup ont des industries créatives. Ceci en démontrant le sérieux , l’impact économique, et en apportant des conseils et l’aide adéquate aux différents corps de métier de ce secteur.

les Jury Isabelle Ando, Shado Chris et Kristin Bell. (via @opportunitiesarehere)
les Jury Isabelle Ando, Shado Chris et Kristin Bell. (via @opportunitiesarehere)

L'Im by claude Quel conseils ou recommendations pourrais tu donner aujourd'hui à ces jeunes africains aspirant mannequins, ou à ceux qui aimeraient travailler l'industrie de la mode?

Le conseil que je donnerai serait de se prendre au sérieux, de prendre au sérieux leur art , de le considérer comme un travail, et non comme un passe temps. Dès lors, les autres les regarderont de manière différente.


La mode est un art qui fait vivre son homme.


Pour exemple : Frappé de plein fouet par la crise du coronavirus, le marché de la mode encaisse en 2020 un net recul des ventes en France et à l’international et pourtant, elle demeure tout de même le premier marché sur Internet en termes de nombre d’acheteurs. En 2020, selon la Fevad (Fédération du .e-commerce et de la vente à distance), 51 % des produits et services achetés sur le web font parti du secteur de l’habillement.

Vous pouvez retrouver tous les masterclass et formations du projet en ligne. L’émission consacrée quand à elle est diffusée sur Life TV chaque Jeudi à 16h00 GMT.

Et c’était tout pour ce billet! On se dit à très bientôt pour le prochain article. N’hésitez pas à laisser votre avis ou question en commentaire.
xoxo Cloclo 😉😘